Lundi 27 janvier 1 27 /01 /Jan 05:16

Digamos que no time comienzo el mar
Empieza donde to ballas por vez primera
y te sale al encuentro por todas partes

 

MER ÉTERNELLE

Nous disons que la mer n’a pas de commencement
Elle commence là où tu la rencontres pour la première fois
et vient de tous côtés à ta rencontre

José Emilio Pacheco (1939 - 2014)


 

MerGommierVauclin01.jpg

Par Christian Foret - Publié dans : Inspirations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 12 janvier 7 12 /01 /Jan 19:15

De là où nous regardons, il n'y a pas que des images,

ce que la vue ne peut capter et nous en son centre,

une autre vérité en perpétuelle métamorphose

Ce ne sont plus des paysages, ni même des visages d'anges

mais des gerbes indéfinies de particules tourmentées.

 

Une nouvelle fois en tournant, passer au même endroit,

danser dans le cercle en se laissant porter.

 

De là où nous regardons, les abîmes sont immenses

Ce que la raison nous interdit, sauter dans le vide

Un autre sol se dessine, aussi stable que les cyclones

ce n'est pas qu'un tourbillon, avec éclairs et rafales

mais un livre ouvert sur le secret des âmes.

 

Une nouvelle fois en tournant, passer au même endroit,

danser dans le cercle en se laissant porter.

CielAvion02.jpg

Par Christian Foret - Publié dans : Inspirations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 9 janvier 4 09 /01 /Jan 02:12

Bonne Année 2014

Par Christian Foret - Publié dans : Création
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 2 janvier 4 02 /01 /Jan 01:48

Chercher-la-lumiere.png

 

Quand une lueur naît,

la garder en nous même, s'en illuminer;

mais aussi,

la tenir au creux de la main, la protéger pour

la préserver le plus longtemps possible.

 

Chaque voyage est une initiation

à chaque pas son tour du monde.

 

Revenir

ou rester suspendu à l'humeur d'un temps qui peut devenir le temps

le temps de la sincérité,

le temps des mots qui n'ont plus peurs d'eux mêmes.

Par Christian Foret
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 décembre 2 17 /12 /Déc 03:25

1475945_10202801892467848_1377811825_n.jpg

 

 

 

Il doit discerner chaque détails pour éviter de comprendre

Comment transformer la vie en de multiples particules colorées.

Une ombre et plus de contraste sur cette portion d’humanité.

Encadré et libre, gérer cette contradiction.


D’ici il voit si peu de choses,

Pourtant doit choisir la plus terne pour en faire la plus belle,

Et la plus belle restera ainsi ce qu'elle a toujours été.

 

Il tourne autour des objets jusqu'à en faire des sujets

Pour découvrir la merveille d’un éclat ou des contours gracieux.

Il tourne encore pour créer le mouvement.

Lumière !

Des esprits dissous dans le calme des horizons,

En faire plus que des rois, des couronnes d'or et de pierres.

Prendre, prendre, supplier qu’on vous donne

Pour donner et donner, multiplier à l’infini

Des richesses impossibles qui traverse furtivement l’atmosphère.

 

Il faut qu’il excelle pour les faire partager

Mille fois à ceux qui ne les voient pas.

Par Christian Foret
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés