Blog de Christian Foret, réalisateur. Actualité, productions en cours, réflexions

Dé-montrer

Publié le 6 Septembre 2014 par Christian Foret in Inspirations, Ecrit

L’objectif n’est pas de tout voir et encore moins de tout comprendre. Pour amener à ressentir, plus qu’amener à comprendre, il y a urgence à s’échapper de la tentation de disséquer le monde. L’action concrète est d’y puiser les éléments permettant d’écrire une histoire personnelle que le réel inspire.

Montrer sans montrer, observer l’inaction pour traduire l’action, utiliser absence et silence pour indiquer présence et bruit. Fuir l’éclat des lumières, la beauté facile, le mouvement-aimant. Eriger la retenue en moteur de création.

L’important n’est peut être pas de capturer l’image avant qu’elle ne dise plus ce qu’elle est. Mais plutôt agir au moment ou elle nous fait partager des sensations inconnues mais qui nous semblent famillières.

Par un hasard mystérieux, l’image nous montre alors ce que l’on voulait démontrer. Plus qu'illustrer nos pensées, elle dépasse discours et explications et impose son indépendance. Elle démontre dans le même temps ce qui l’instant d’avant était déjà une certitude.

D'autres écrits sur l'image ici...

Dé-montrer
Commenter cet article